Le Blog de notre Tour du Monde

Varanasi वाराणसी

Nous quittons le Rajasthan pour nous rendre dans l’Uttar Pradesh à Varanasi ou Bénarès de son ancien nom.

Varanasi n’était initialement pas prévue dans notre itinéraire mais les agences véreuses de Delhi nous ont au moins apporté ça de bien.
Nous troquons donc les temples de Khajuraho et ses sculptures érotiques contre Varanasi et son Gange. Pas déçus le moins du monde. La ville est aussi sale, bruyante et peuplée que les autres mais les bords du Gange en apporte toute sa magie.

imageimage

image

image

imageAucun Gath ne se ressemble. Et pourtant ils contiennent tous des indiens qui prient, d’autres qui lavent leur linge, d’autres qui discutent, jouent aux cartes ou lustrent les cornes de leur vache qui viennent se tremper dans cette eau sacrée.image
Varanasi est l’exemple typique de la ville où il faut prendre le temps de s’asseoir et d’observer la fourmilière. La sensation est très agréable et nous réconcilie un peu avec cette Inde trépidante.image

Mais revenons un peu en arrière, nous arrivons à Mughal Sarai à 15km de Varanasi après 18h de train et malheureusement sous une forte pluie. Nous essuyons le passage du cyclone Hudhud qui a touché l’est de l’Inde et causé plusieurs morts. À cause des rues inondées notre Rickshaw tombe en panne à plusieurs reprises et nous laissent à 10min à pied d’une auberge qui n’est même pas la nôtre mais qui en porte presque le même nom. Nous rebroussons chemin, déjà trempés, prenons un deuxième Rickshaw et arrivons finalement détrempés, gelés et boueux à une pauvre guest house qui ne sera pas la mieux du séjour. Toilettes à la turc juste devant une douche plus que rikiki et ouvertures en guise de fenêtres que le proprio n’a même pas pris la peine d’isoler complètement. Nous entendons donc le bruit de la rivière qui coule à flot en contrebas et profitons de la brise qui envahit la chambre. Pas besoin de ventilo ce coup ci!

Le ciel se dégage enfin dans l’après-midi et nous arrivons au Gath Harishchandra où des crémations ont lieu à ciel ouvert. Pas de pudeur ici, tout le monde est le bienvenu à regarder mais pas de photos autorisées. Allez juste une…image
Rituel étrange, les corps drapés sont apportés sur des fardeaux décorés ou sur les lits des défunts. Ils sont trempés dans le Gange pour ensuite être posés sur des rondins de bois achetés par la famille. Il en faudrait entre 150 et 250kg à 300 roupies le kg. Le corps est recouvert d’autres rondins puis d’épices et de graisse. Un proche du défunt s’habille de blanc et fait 5 fois le tour du bûcher en portant ce qui lui servira pour l’embraser. Puis 3h d’attente pour que le corps brûle. Les restes du corps sont ensuite jetés dans le Gange pour que la personne décédée atteigne enfin le Nirvâna et ne se réincarne pas. Ces crématoriums fonctionnent 24h/24.
Celui-ci accueille toutes les religions contrairement au Gath Manikarnika qui est seulement pour les Sikh. Ce sont ces hommes au turban qui cachent des cheveux très longs. Mais nous vous en reparlerons dans un prochain article.  image
Ici il faut aussi faire avec les indiens qui nous croisent et trouvent bon de venir discuter avec nous. L’air de rien ils nous parlent de plein de choses genre visite guidée et ensuite nous demande de l’argent ou alors veulent nous emmener dans leur boutique de soie.

image

Au gré de notre balade nous tombons sur un temple népalais. Ces coquins de népalais devrais-je dire avec leur gravures du Kama Sutra.image

Et à chaque détour de rue une nouvelle surprise, de nouvelle couleur et de nouveaux habitants.imageLe soir nous attendons patiemment assis au bord du Gath Dashashwamedh que la cérémonie Ganga Aarti commence. C’est un rituel hindou dans lequel la lumière de mèches imbibées de ghī ou de camphre est offerte à la déesse Gange.

imageTout le monde se prépare tranquillement et nous en profitons pour bouquiner ou s’imprégner de l’ambiance. Nous avons même retrouvé Tortue Géniale!

image

image

 

 

 

 

 

 

 

imageLes marches se remplissent petit à petit, l’endroit est maintenant surpeuplé. Les enceintes diffusent de la musique dont toute la ville doit pouvoir profiter et enfin les 4 brahmanes entrent en scène. Cette cérémonie du feu a lieu tous les soirs. imageEt quand elle se termine la magie du Gange opère encore…imageLe lendemain nous embarquons au Ghat Assi pour une dernière croisière en bateau que nous ne regrettons pas de faire malgré l’heure très matinale. imageAu lever du soleil le Gange nous offre une autre perspective de Varanasi.

image

image

imageC’est l’heure des prières, des lessives, des toilettes et tout ça dans le même fleuve. Je vous laisse apprécier par vous même…

image

imageimage

image

La joie se lit sur les visages.

image

image

image

Délina aurait pu prendre des photos pendant des heures. Chaque Gath, chaque personne, chaque prière est un tableau en lui-même.

image

image

image

image

imageNous repartons des images plein la tête vers notre dernière ville de l’Inde alors trakass pa zot.image

3 Comments

  1. Annie et Jean-Mi

    Dure épreuve pour ds vacances mais trés enrichissante Belle cérémonie C ‘ est bien de connaitre ls coutumes de chaque pays Bonne Continuation Gros Bisous à zot 2

  2. Patoche

    C’est vrai qu’il aurait été dommage que vous ratiez Bénares…
    C’est quand même une ville de légende.

    Comme d’hab, récits précis et photos superbes.

    Bises.

  3. Amélie

    Les photos sont vraiment très réussies ! Bravo 🙂
    Bisous bécots, on a hâte de vous retrouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2020 trakass pa zot

Theme by Anders NorenUp ↑

Trakasspazot Copyright © 2020 trakasspazot.com. All Rights Reserved Délina Pierre & Kévin Petit 
Warning: Use of undefined constant on - assumed 'on' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/2/d535874779/htdocs/app535874793/wp-content/plugins/fantastic-copyright-free/fantasticcopyrightfree.php on line 135
Premium WordPress Plugin