Le Blog de notre Tour du Monde

Tokyo come back

Kamakura n’était qu’une escale, nous avons encore plein de choses à voir dans cette immense capitale.

La visite des quartiers de Tokyo se poursuit dans le quartier de Shibuya. L’avenue Omotesando est une sorte de Champs Elysée à la nippone. imageLe shopping ici est un passe-temps national ou plutôt un sport de compétition. Nous comprenons maintenant pourquoi les japonaises adorent Paris, ville de la mode. Elles sont d’ailleurs toutes très bien habillées et dans le moindre détail. Boutiques chics ou friperies sont présentes dans tout Tokyo. Mais c’est la boutique Apple qui nous intéresse, les produits sont beaucoup moins chers au Japon, l’occasion pour Kevin de se racheter un iPhone suite à la mésaventure du dernier jour en Inde. Et après l’iPhone, du thé vert frais aromatisé pêche ou fraise ou un café-canette chaud ou froid selon les envies. Il y a bientôt plus de distributeurs de boissons que de japonais. Nous en trouvons à peu près une tous les trois mètres, si elles ne sont pas toutes alignées.

image

image

En remontant l’avenue, nous entrons par le plus grand torii en bois du Japon dans le parc Yoyogi pour admirer le sanctuaire Meiji-Jingu. imageConstruit en 1920 il abrite les âmes de l’empereur Meiji et de l’impératrice Shoken. Un mariage y a lieu, la chance pour nous d’admirer leur somptueux kimonos.image

Mais nous pouvons en voir un peu partout car des femmes “se déguisent” comme ça juste pour la journée pour se faire un album photo en tenue traditionnelle sur fond de temples japonais. image

imagePlus en forme que lors de notre première visite du temple Sensoji, nous refaisons un petit tour et nous arrêtons de nouveau sur son marché pour déguster des petits amuse-gueule bien sympathiques que vous découvrirez un peu plus tard…

image

 

image

 

 

 

 

 

 

 

 

À l’entrée du temple nous croisons des conducteurs de Jinrikisha en habit traditionnel.

image

Petite balade en bateau dans la baie de Tokyo pour rejoindre l’île d’Odaiba au sud-est.

imageimage

 

 

 

 

 

 

Avant d’embarquer sur le fleuve Sumida, nous pouvons voir la Tokyo Skytree, plus haute tour de télédiffusion du monde avec une hauteur de 634m. imageC’est dans ce même quartier que se trouve le stade Kokugikan ou se déroule les tournois de sumo. Malheureusement ils n’ont lieu qu’en janvier, mai et septembre donc nous ne pourrons pas y assister. Le tour en bateau ne vaut pas celui des bateaux mouches parisiens. Seul des grands buildings nous entourent. La partie la plus graphique est le passage sous le pont suspendu du nom de Rainbow bridge. imageL’île n’a rien de spéciale non plus mis à part un Lego Land géant, un peu trop cher pour nous, un grand centre de jeux d’arcade, une minuscule plage ou les courageux tentent de faire de la planche à voile et une réplique miniature de la statue de la liberté. imageOdaiba est surnommée l’île des loisirs et nous comprenons maintenant pourquoi. Elle ressemble beaucoup au quartier Darling Harbour à Sydney. En repartant en métro nous pouvons voir que les japonais ne sont pas à une excentricité près… Voilà une poussette pour les toutous chéris!

image

image

Un temple supplémentaire, le Sengakuji, que nous atteignons à pied dans le quartier Shinagawa.

imageIl n’a pas vraiment d’intérêt hormis les tombes de 47 samouraïs soit des ronins et une statue en bronze de leur chef Oishi Kuranosuke. Trop de temple, tue le temple!image

Nous remontons en métro vers un quartier limitrophe du nôtre.imageNous ne prenons jamais le taxi, ne connaissant pas les tarifs, mais en les observant nous nous rendons compte que les portes arrières s’ouvrent et se ferment toute seule. imageVous pouvez aussi remarquer la drôle de place que prennent les rétroviseurs extérieurs! À la sortie du métro nous tombons sur des boutiques qui ne vendent principalement que des livres d’occasions. Allez-vous y retrouver là dedans!image
Pas le temps de faire grand chose dans ce quartier au nom de Ueno qui regorge d’activité, la nuit nous court après. C’est un vrai handicape qui raccourcit beaucoup nos journées, d’autant que nous avons un peu de mal à nous lever tôt en ce moment.
Une des déceptions de Délina est de ne pas faire le musée Shitamachi qui retrace l’histoire de la fondation de la capitale à nos jours. La période Edo court de 1615 à 1868 reprise par l’ère Meiji jusqu’en 1912 qui deviendra petit à petit cette mégalopole futuriste que nous connaissons.
Nous passons par Ameyoko, rue commerçante et étroite qui nous conduit au parc Ueno-Onshi.

image

image

Ouvert en 1873, c’est le premier parc public du Japon.

imageNous naviguons dans les grandes allées bordées de lampions japonais à la rencontre de temples aux couleurs orangées, de joueurs de baseball et de nénuphars géants.image
La visite de Tokyo sera l’occasion pour nous de dîner avec Momo, une amie maquilleuse de Délina qui a travaillé avec elle sur une série japonaise. Encore merci pour tes petits cadeaux et cette très bonne soirée Momo!image

En avance à Shinjuku pour prendre un bus pour le Mont Fuji nous faisons un petit détour par un batting center. Pour ceux qui ne le savent pas, le sport national ici est le baseball. Il y a donc des endroits pour s’entraîner à taper la balle. On choisit la vitesse et une machine vous l’envoie. Il ne reste plus qu’à taper dedans…plus qu’à!

image image

imageOn partira fièrement en ayant réussi à en renvoyer plusieurs chacun, enfin surtout Délina. C’est la classe, trakass pa zot!

3 Comments

  1. Patoche

    Quel choc des “civilisations” ! 🙂
    Entre New Delhi et Tokyo vous devez avoir l’impression de voyager dans le temps.

    Merci pour ces visites guidées, les photos sont toujours aussi belles et les récits tout aussi captivants…

    Bises à zot 2.

  2. Élie Baboo

    Un seul mot : J’aime <3
    Bises à zot 2.

  3. Annie et Jean-Mi

    Quelle classe ! Toujours en train de ns faire rêver ! Continuez ! Gros Bisous à zot 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2020 trakass pa zot

Theme by Anders NorenUp ↑

Trakasspazot Copyright © 2020 trakasspazot.com. All Rights Reserved Délina Pierre & Kévin Petit 
Warning: Use of undefined constant on - assumed 'on' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/2/d535874779/htdocs/app535874793/wp-content/plugins/fantastic-copyright-free/fantasticcopyrightfree.php on line 135
Premium WordPress Plugin