Le Blog de notre Tour du Monde

Osaka 大阪市

Arrivés à Osaka, autre mégalopole du Japon, nous testons pour la première fois de notre séjour les capsules hôtels.

Il s’agit dans notre cas d’une minuscule chambre dans laquelle se trouve des lits superposés. Ou devrais-je dire des capsules superposées.image Chaque capsule individuelle a tout le confort moderne : Tv, radio réveil, lumière d’ambiance… imageOn imagine assez les couchettes des vaisseaux spatiaux dans ce genre. Si vous avez un spationaute, cosmonaute ou astronaute dans vos connaissances, merci de poster une photo pour comparaison.

Le lendemain nous nous promenons dans le quartier dédié au temple bouddhiste Shitenno-ji. Les alentours sont très accueillants et agréables malgré le ciel toujours aussi blanc de nuages. Nous n’aurons pas beaucoup vu le soleil japonais. imageNous passons entre les gouttes et nous mettons à l’abri devant ce temple qui renferme la plus grosse cloche suspendue dans un temple. Pas moins de 168 tonnes pour celle-ci. Le temple se nomme Eirei-do ce qui signifie ” prière pour la paix dans le monde”. image

C’est aussi le quartier d’un important marché aux puces tous les 21 de chaque mois. Nous sommes le 2 mais quelques stands sont présents. imageKévin reste sur le marché, il fait comme un rejet des temples, mais rien n’arrête Délina qui part faire un tour au ShiTenno-ji. Oui Patoche je suis mystique! D’abord la fameuse pagode à 5 étages. imageCelle-ci est visitable, l’intérieur est rempli de statuettes de Bouddha de toutes tailles. Un escalier assez étroit conduit à son sommet mais les fenêtres sont grillagées. La vue d’Osaka est pas mal même striée mais le mauvais temps empêche une vue lointaine. Ce temple fut construit en 593 par le prince Shotoku pour remercier les 4 rois guerriers Shitenno pour sa victoire conte ses principaux adversaires. Le pavillon Kodo, adjacent à la pagode, comprend des fresques du 19ème siècle et la statue d’un Bouddha appelée Amida Nyorai avec ses 11 têtes Kannon. L’autre bâtiment, qui est le hall principal au nom de Kondo, renferme une statue du prince Shotoku dans une de ses incarnations. image

Fin de la visite, je retrouve Kévin installé à regarder un spectacle japonais des plus curieux. Les gens rigolent, ça a l’air absurde mais évidemment on ne comprend rien. On préfère aller piquer de la nourriture sur les stands du marché.imageEnsuite direction le château d’Osaka. Nous tombons d’abord sur un étrange monument venu de l’espace, la Time capsule. Pour la commémoration de l’exposition universel de 1970, 2 capsules identiques ont été enterrées à 15m sous ce monument. Elles comprennent chacune 2098 biens culturels du 20ème siècle. La capsule du dessus sera ouverte tous les 100 ans, donc la prochaine sera en 2070, tandis que l’autre sera ouverte dans 5000 ans. Pour les nuls en calcul, ça nous emmène quand même en 6970.

imageEt en parlant d’étrangeté en voici 2 beaux exemplaires mais sachez que le brun avait 5 ou 6 copains du même genre!

image

image

Place à la visite du château. imageL’intérieur de celui-ci n’est plus du tout d’époque. Ce n’est autre qu’un musée sur 8 étages. Nous en apprenons donc plus sur 2 grandes dynasties japonaises les “Toyotomi”, qui possédaient le château et les “Tokugawa”, ainsi que sur les guerres d’Hiver et d’Été qui les opposèrent. Tout se passe début 17ème suite à la mort de Hidoyoshi Toyotomi, le 2ème réunificateur du Japon. Son fils prend la relève mais se fait attaquer par Ieyasu Tokugawa qui veut détruire son clan. Commence alors la campagne d’hiver de 1614 que perdra le fils Toyotomi. Il accepte de combler les douves de son château et promet de ne pas lever de rébellion. Mais ce n’est qu’un leurre. Il essaye en fait de rassembler encore plus de troupes qu’il n’avait mais le Shogun Tokugawa l’apprend. Commence alors la campagne d’été qui s’achève en 1615. Le château est assiégé et prend feu, le fils Toyotomi se suicide en faisant seppuku, c’est à dire qu’il s’ouvre l’abdomen à l’aide d’un poignard pour libérer son âme. Ce rituel est un suicide masculin, les femmes elles pratiquent le jigai, elles se coupent la carotide. Le seppuku est utilisé en dernier recours pour se repentir d’un pêcher impardonnable, racheter ses fautes ou se laver d’un échec personnel. Ieyasu Tokugawa deviendra le 3ème réunificateur japonais mais décède en 1616 suite à ses blessures de guerre en laissant un nouveau régime à ses descendants.image

Le 8ème étage offre une vue panoramique sur la ville. Les reflets automnales sont bien présents.imageNous finissons notre balade dans le parc pour profiter du soleil couchant et à la nuit tombée le château brille de mille feux.image Pour finir la soirée et avant de quitter le Japon, nous voulions refaire un batting center. Nous nous rendons dans le quartier Shinsaibashi, un de plus animés d’osaka et nous ne sommes pas déçus.

image

image

La foule est là, les restaurants se succèdent accompagnés de leurs délicieuses odeurs, les néons éclairent comme en plein jour, ils n’ont rien à envier à Time Square. imageEn revanche certains designs d’hôtel sont pour le moins…perturbants! imageNous nous retrouvons finalement dans un maxi complexe de divertissement. Le principe est simple, on paie pour 1, 2, 3 heures ou temps illimité et on accède à l’ensemble des 7 étages d’attractions toutes plus géniales les unes que les autres… Batting center, mini bowling, fléchettes, billard, karaoké, tir à la carabine, mini bike, basket, tennis, ping pong, tir au penalty, foot en tenue de sumo, tir à l’arc, rodéo. Nous optons pour le forfait 3h pour la modique somme de 15€ par personne.

image

image

Un de nos meilleurs moments au Japon jusqu’au drame… En pleine séance de lancer de balles de baseball, un lancer moins précis et plus fort que les autres atterris sur le bras de Délina. Sale histoire! Quelques excuses et un peu de mauvaise fois plus tard : “tu aurais pu la rattraper, elle n’était pas plus forte que les autres”, nous avons pu enchaîner par une compèt de ping pong! Ouf, on a frôlé l’incident diplomatique.

image

On n’a pas de belles têtes de vainqueurs? Et cette grosse machine au milieu est une sorte de simulateur de vol mais pour tuer des robots. Il y en a plusieurs et elles sont connectées entre elles pour pouvoir faire faire des équipes et contrer les méchants. imageEn sortant, nous avons droit à un petit show d’un japonais expert en Just Dance, le jeu d’arcade où il faut danser en étant synchronisé avec la danseuse sur l’écran. Le public est au rendez-vous puisque les gens s’arrêtaient dans la rue piétonne pour le regarder. Je n’en dis pas plus, place aux images…à regarder jusqu’à la fin! http://youtu.be/mzAF6dKAkAM

Le lendemain visite de l’aquarium Kaiyukan d’Osaka. imageEn plus d’un gigantesque requin-baleine qui partage un réservoir de 5400m³ avec des raies manta, il y a une section grande barrière de corail, l’occasion pour nous de revoir les poissons et tortues qui nous ont tant marqués.image

Les enfants sont tous collés aux vitres en se disant qu’il ferait bien un petit plongeon avec ses grosses bestioles.

image

image

Sortie d’aquarium, nous aurions pu faire un tour de grande roue ou aller dans un énorme parc d’attraction dans le même quartier mais un avion nous attend. imageFin de notre escale japonaise qui nous aura vraiment plut! Autant pour le peuple japonais que pour leur culture. Espérons que le légendaire sourire des thaïlandais nous plaira tout autant mais nous n’en doutons pas trakass pa zot.image

4 Comments

  1. Patoche

    Nous n’aurons pas beaucoup vu le soleil japonais… C’est quand même dommage pour une nation qui se vante d’être “le pays du soleil levant !”

    Enfin, dans l’ensemble, vous garderez un super souvenir du Japon… Et c’est ça qui compte.

    Bonne continuation, bises à zot 2.

  2. Élie Baboo

    Pas mieux !
    Je pense à vous et je vous embrasse.

  3. Patoche

    Autrement, ce n’est pas possible que Kévin puisse dormir dans un capsule les jambes allongées. Je n’y crois pas.

    🙂

    • trakasspazot

      Figure toi que si et en plus c’est confortable!

© 2020 trakass pa zot

Theme by Anders NorenUp ↑

Trakasspazot Copyright © 2020 trakasspazot.com. All Rights Reserved Délina Pierre & Kévin Petit 
Warning: Use of undefined constant on - assumed 'on' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/2/d535874779/htdocs/app535874793/wp-content/plugins/fantastic-copyright-free/fantasticcopyrightfree.php on line 135
Premium WordPress Plugin