C’est après 7h de vol et avec 10 degrés de plus que nous atterrissons à Bangkok. La chose que nous avons apprise à force de voyager est que les aéroports ne représentent en rien le niveau de vie d’un pays, d’autant que celui de Bangkok semble flambant neuf. Nous avons tous les deux une appréhension suite à notre passage en Inde. Prions pour que ça se passe mieux.

Nous prenons le métro pour arriver à notre guest house où c’est le retour des douches à l’eau froide…Brrrrr. Mais au moins c’est propre et il n’y a pas de bébêtes! Nous rencontrons aussi notre premier lady boy!

Première journée thaïlandaise et pour faire un tour sur les “khlong” du Chao Phraya nous négocions un tour de “long-tail boat”. C’est quoi ce charabia? Et bien nous décidons de naviguer sur les canaux de ce fleuve et notre moyen de locomotion sera un bateau “longue-queue”. Ils sont appelés ainsi à cause de la tige extrêmement longue qui relie le moteur à l’hélice. Chao Praya signifie le Fleuve du Roi et est le principal axe de communication de Bangkok. Il est long de 370kmP1250099Avant d’embarquer, nous pouvons même aller faire une petite prière. Rassurant? P1250195En revanche, comme à Paris, la qualité de l’eau laisse à désirer…P1250123Avant de nous enfoncer dans les canaux, les berges du fleuve nous donnent déjà un avant-goût des temples que nous pouvons visiter, dont le Wat Arun, ici à gauche.Fichier 04-08-2016 00 36 06Arrivés dans les étroits canaux nous découvrons plein de maisons montées sur pilotis, plus ou moins solides. Certaines ont même cédé et d’autres sont plus que bancales.

P1250151

P1250180

IMG_4276

On y trouve même des petits temples et certaines intersections donnent aux canaux un aspect de vraie ville. Manque plus que stops et feux rouges.

P1250153 P1250171

L’air est chaud et moite et le ciel est menaçant. La pluie ne tarde d’ailleurs pas à tomber. Nous restons 15 minutes à l’abri d’un pont en attendant que l’averse passe.

Fichier 04-08-2016 00 28 28

P1250114Puis notre capitaine nous dépose et nous continuons notre chemin vers le Wat Pho, de son vrai nom Wat Phra Chetuphon qui signifie temple du Bouddha couché. C’est l’un des plus anciens monastères de la ville de Bangkok. La cour extérieure du temple compte 16 portes, toutes gardées par des statues de pierre en provenance de Chine. Nous ne comptons pas le nombre de Chedi dont les 4 plus grands de 42m et de couleurs différentes représentent chacun un roi de Rama Ier à Rama IV.

Le voilà le bouddha couché, effectivement très impressionnant. Il fait 45m de long et 15m de haut. Il est couvert de feuilles d’or et est plutôt à l’étroit dans cette petite pièce. D’ou la difficulté de le prendre en photo. C’est soit la tête soit les pieds!Fichier 04-08-2016 19 29 00

Cette position allongée, que nous retrouverons dans de nombreux temples, est prise juste avant d’atteindre le Nirvâna.  A l’arrière des pieds du Bouddha se trouvent 108 motifs en nacre, représentant diverses étapes de sa vie. Fichier 08-08-2016 23 53 07Puis nous payons 20 Baths pour avoir un petit pot de pièces que nous faisons tomber une à une dans des chaudrons aussi appelés bols du mérite. Cela apporterait chance et prospérité à nous et notre famille. Vous êtes ainsi tous protégés! Le tintement est continu, proportionnel à la masse de touristes qui viennent offrir ces pièces.Fichier 04-08-2016 19 08 30

A l’extérieur nous découvrons ce bel ensemble de temples haut en couleur. Et ce n’est pas peu dire. Dommage que le ciel soit terne et que le soleil ne se reflète pas dans ces tons rouges orangés et ors qui dominent. Le temple est immense, plein de recoins et nous arrivons à nous perdre sans savoir ou nous en sommes de la visite. Sur 8 hectares, rien d’étonnant. Chaque temple abrite un Bouddha, chacun avec son histoire. Obligation de se déchausser à chaque entrée et dans beaucoup, interdiction de prendre des photos. Le sanctuaire principal abrite une statue d’un Bouddha assis sur les cendres du dernier roi.Fichier 12-08-2016 16 49 02

Puis nous nous baladons sous les arcades où sont abrités 394 Bouddha.Nous ne savons plus où donner de la tête, ça brille de mille feux.

Juste avant le départ nous déjeunons dans le jardin du temple qui abrite des stands de nourriture locale…pimentée! Et tout comme ces moines nous sommes impressionnés par ce Tom Cruise Thaï qui fait tourner cet étrange cocktail sur lui-même.

P1250392

Fichier 10-08-2016 16 10 00

Même ces petites créatures ont l’air amusé.
Nous nous rendons ensuite au Grand Palais qui fut la résidence officielle des monarques de 1782 à 1946. Sur ses 218 hectares il abrite le palais royal, des bureaux gouvernementaux et une zone de temples dont le célèbre Wat Phra Kaeo, littéralement le temple du Bouddha d’émeraude.

P1250417C’est par ce dernier que nous allons commencer, curieux de voir à quoi ressemble ce Bouddha tant renommé. Avant d’y accéder nous passons par une des portes du temple. Il y en a 6 au total et chaque porte est bien gardée par un duo de gardiens démoniaques appelés Yaksaschargés d’éloigner les esprits malfaisants.  Je vous mets un petit patchwork car ils sont vraiment magnifiques et très fins.Fichier 11-08-2016 14 23 11

Puis nous arrivons devant l’Ubosot qui héberge le Bouddha.P1250419Deux lions de bronze venus du Cambodge sont postés à l’entrée du temple. La base du temple est ceinturée de statuettes de gardas plaquées d’or, tenant chacune deux nâgas entre leurs griffes. Fichier 10-08-2016 19 17 32

Nous découvrons aussi une autre coutume, s’auto-baptiser avec une fleur de lotus qu’il faut tremper dans un récipient d’eau disposé devant l’entrée du temple. Nous faisons tout de même un voeu au cas ou… P1250421P1250432

Allez assez de suspens… Nous découvrons le fameux Bouddha d’émeraude…
Premièrement on nous ment, le Bouddha d’émeraude est en fait en jade. Deuxièmement, ce Bouddha est tout petit.  Il ne mesure que 66 cm, et perché sur un piédestal de 11m, il reste inaccessible et difficilement visible. Il est assis en position de méditation entouré d’un baldaquin à neuf niveaux, dans sa tenue d’été. Et oui car ce Bouddha est coquet. Il possède 3 tenues que le roi change lui-même à chaque saison lors d’une cérémonie. Nous verrons les 2 autres tenues dans le pavillon des Médailles et des Décorations. Photo un peu floue, un peu lointaine, un peu interdite…

P1250434

Et pour un peu d’histoire, le Bouddha d’émeraude est sûrement celui qui a le plus voyagé. Il est passé de mains en mains à travers les siècles mais sa provenance originelle, entourée de légendes, reste inconnue. Il fut découvert au XVème siècle à Chang Rai au nord de la Thaïlande, dans un Chedi éventré par la foudre. Après plusieurs allers retours entre le Laos et la Thaïlande c’est le roi Rama Ier qui le récupère à la fin du XVIIIème siècle et lui érige ce temple.

Nous passons ensuite devant l’impressionnant Phra Sri Ratana Chedi, un imposant chedi doré à la feuille d’or construit sous Rama IV. Des reliques de Bouddha sont conservées à l’intérieur.P1250439

Juste derrière se dresse une maquette du temple d’Angkor. Temple, qui avant d’appartenir au Cambodge, faisait partie de la Thaïlande. Visite prévue à la fin du voyage. On a déjà hâte…P1250496A côté, se trouve le Phra Mondop, bibliothèque comportant des manuscrits sacrés.

P1250465

P1250499

P1250438

Et dans l’alignement, le Panthéon royal, Prasad Phra Thepbidon. Il abrite des statues de rois grandeur nature de la dynastie Chakri qui est la dynastie actuelle. Ce bâtiment ne se visite pas et ses portes s’ouvrent uniquement le 6 avril, jour de célébration de la montée sur le trône. Neuf rois se sont succédés depuis 1782. En 1932, la monarchie absolue devint une monarchie constitutionnelle sur le modèle britannique.

P1250485

P1250473

P1250454

Voilà ces trois merveilles toutes bien alignées.

P1250518P1250424

Tout au bout se trouve encore 2 chedis dorés et les 8 prangs de style Khmer recouverts de porcelaine chinoise, chacun d’une couleur différente. Ils sont dédiés à la Trinité Bouddhiste et représentent chacun l’un des 8 éléments de la religion. Ces éléments composent le Noble Chemin c’est-à-dire la voie qui mène à la délivrance totale, soit le nirvana! Si certains veulent y accéder, je vous donne la liste : la compréhension juste, la pensée juste, la parole juste, l’action juste, le mode de vie juste, l’effort juste, l’attention juste, la concentration juste. Bon courage petit Bouddha!Fichier 11-08-2016 16 20 12

Nous apprécions aussi ces démons à tête de singe qui supportent les structures parés de costumes de mosaïques multicolores. Fichier 11-08-2016 14 55 10Il y a aussi les Kinnari, d’élégants personnages, mi-femmes, mi-oiseaux, qui sont aussi grands que nous. Fichier 11-08-2016 14 55 24Le mur qui entoure le temple est décoré à l’intérieur d’une fresque monumentale sur toute la longueur, racontant le Ramakien. C’est un récit épique, inspiré du Ramayana indien, qui raconte l’épopée du roi Rama à la recherche de son épouse Sita enlevée par le démon Tosakan. Démon représenté par un singe à 10 bras portant des armes qui se fait tuer par Hanuman, un singe blanc. Si vous avez une bonne vue vous pouvez aussi trouver Rama, un singe vert avec un casque en pic sur la tête. Ca ne vous rappelle pas les histoires et spectacles balinais?Fichier 11-08-2016 02 08 58

Fichier 11-08-2016 02 09 25

P1250476Et nous voilà au Grand Palais.P1250516 Nous ne voyons pour ainsi dire que l’extérieur et les jardins du palais. Il n’y a que des salles avec des armes de guerre et une autre avec un ancien trône. Le reste des entrées est en travaux de rénovation ou interdit d’accès et gardé par des soldats immobiles.Fichier 11-08-2016 17 04 29

Visite terminée nous entreprenons d’aller ver Koan San Road, rue réputée pour son ambiance, ses animations, bars et restaus. Malheureusement la pluie nous surprend encore et nous restons bloqués sous le parasol d’un contrôleur de bus qui nous offre gentiment des chaises. Après 3/4 d’heure nous sommes toujours assis au même endroit! Nous aurions dû prendre ce joli tuktuk en sortant du palais…P1250409Et enfin une percée, il est temps de filer. Sur la route nous faisons la connaissance de la famille royale. Fichier 11-08-2016 17 21 59Un petit tour a Koan San Road, à base de néons…P1250550…d’insectes grillés, de “crêpes” banane chocolat, de proposition de massage et de faux papiers…Fichier 12-08-2016 12 51 04Soirée détente, petit apéro, puissance 4 et bon 1er restau où nous découvrons la cuisine thaï. Fichier 05-08-2016 17 27 54

Le lendemain nous prenons le bateau-taxi pour le musée national.

Impossible de vous résumer notre visite car il y a 42 salles. Nous y entrons à 10h pour en ressortir épuisés à 14h. C’est beau mais c’est grand!

Puis nous nous rendons à la maison de Jim Tompson. C’est un ancien architecte américain travaillant pour l’OSS et envoyé en Thaïlande en 1945. Un an après la fin de la guerre il décide de s’installer en Thaïlande pour relancer l’industrie de la soie pour laquelle il se passionne. Il disparaît mystérieusement en 1967 en Malaisie à l’âge de 61 ans. Son neveu fit don de son incroyable maison à une fondation qui porte son nom. La résidence comprend 6 bâtiments en teck construits sur pilotis dans le respect des traditions et de l’architecture thaïlandaises. Quel dommage que nous ne puissions pas prendre de photo de la terrasse, des chambres et du salon tous aussi somptueux les uns que les autres. Le jardin est luxuriant et ferait pâlir plus d’un paysagiste. 

Avant de quitter cette jolie maison nous pouvons observer comment se déroule la teinture des cocons et une thaïlandaise déroulant les fils de soie.Pause Frappucino pour se rafraîchir avant de se rendre dans le quartier de Sukhumvit chez Véronique, Sébastien et leurs 3 enfants, des amis de Délina installés en Thaïlande. image_00122

Soirée très sympa avec un dîner thaï parfait. Merci Véro et Seb! Nous nous sentons comme à la maison et ça nous fait un bien fou donc trakass pa zot.

PS : Je ne sais pas si Kévin va finir le voyage avec moi, je crois qu’il a trouvé une femme un peu plus…plantureuse…!P1250716