Le Blog de notre Tour du Monde

Agra आगरा

Agra est connue comme étant l’ancienne capitale de l’Inde mais ce qui fait sa plus grande renommée est sans conteste le Taj Mahal, un des monuments les plus photographiés au monde. Nous avons hâte…

imageSortis de la gare au petit matin nous échangeons notre billet de train pour Jaipur prévu à 6h le lendemain matin pour un autre l’après midi car nous nous sommes rendus compte que le Taj Mahal ferme tous les vendredis. Nous irons donc demain samedi et nous pourrons en plus y voir le lever du soleil, ce qui est finalement mieux.
Direction l’hôtel à bord d’un rickshaw pour déposer nos affaires. Le conducteur, Aslam, nous semble sympathique et parle bien anglais donc nous l’engageons comme guide pour la journée.

Nous allons directement au Fort Rouge d’Agra, majestueux dès l’entrée. imageimage

De là nous voyons le Taj Mahal pour la première fois. Certes un peu embrumé, ou pollué, mais quelle vue!

imageimage

Ce fort rouge est le plus important d’Inde. Il daterait de 1080 mais le premier sultan à y avoir habité fut Sikandar Lodi plus de 400 ans après. Le fort subit quelques batailles avant d’être laissé en ruines. C’est Akbar, dirigeant de l’empire Moghol à partir de 1556, qui commanda des travaux de reconstruction pour en faire un palais présidentiel pour son fils. Et quels travaux! 4000 ouvriers y travaillèrent pendant 8 ans pour le terminer en 1573. Originellement en brique, il le fit reconstruire en grès rouge.

image

 image

La découverte de ce lieu chargé d’histoire est magnifique. Chaque fenêtre nous offre une vue différente sur le Taj Mahal et la rivière Jamuna.image
Nous arrivons alors dans le Muthamman Burj construit en grès rouge par Akbar. image

Non non nous ne sommes pas daltoniens. C’est son petits-fils Shâh Jahân, qui dirigea l’empire Moghol à partir de 1627, qui le fit refaire en marbre blanc. C’est celui-là même qui érigea le Taj Mahal. Malheureusement ce balcon lui servira de prison pendant 8 ans, soit jusqu’à son décès. Voulant lui prendre le pouvoir, son fils l’y enferma en 1658. Sympa le fiston, il le met quand même dans un lieu avec vue sur le Taj Mahal, et sur un des nombreux jardins du fort. A l’époque la rivière recouvrait toute cette étendue et les deux lieux pouvaient être ralliés en bateau.

image

image

Nous flânons encore un peu dans cet immense fort sous le regard de ses habitants…

image

 

 

image

image

 

 

 

 

 

 

 

…Et après un déjeuner indien, nous sommes pris au piège dans des magasins ou nous trimballe notre chauffeur. S’il touche une commission en amenant des clients alors il n’a pas fait fortune avec nous. Nous passons dans un atelier de marbre, puis dans un magasin de tapis très intéressant ou le propriétaire nous fait faire le tour en nous expliquant tout de A à Z en français puis évidemment des boutiques de sari où ils vendent aussi des statuettes ou des instruments de musique traditionnels…non merci on ne ramènera pas de cadeaux…!

image

Nous avons aussi la chance de voir la fête de Dussehra. Ce jour fête la victoire de Rāma sur le démon Rāvana. Nous avons vu cet épisode de Ramayana à Bali lors du spectacle de Larong et Barong. La tradition veut que les indiens défilent en procession avec des effigies de Rāvana. Nous les voyons danser dans les rues accompagner de leur char en faisant voler des pigments de toutes les couleurs. Les scènes de rues sont très vivantes et les photos représentatives mais il vous manque quand même la musique!image

Enfin nous arrivons au mausolée d’Itimād-ud-Daulā plus connu sous le nom de baby Taj Mahal. imageLes travaux de construction ont débuté 9 ans avant ceux du Taj Mahal et ont quand même nécessité 6 ans. Tous les murs sont recouverts de marbre blanc du Rajasthan incrustés de pierres semi-précieuses telles que lapis-lazuli, onyx, topaze représentant des cyprès, des coupes de fruits ou des vases contenant des bouquets.image

Ce mausolée est aussi situé sur les bords de la rivière et de ce côté ça donne ça…imagePuis nous finissons la journée au Mehtab Bagh dont la traduction est jardin au clair de lune. Nous y regardons le coucher du soleil face au Taj Mahal. imageNous nous trouvons côté nord, de l’autre côté de la rivière Jamuna un peu asséchée à cette saison. Ici se trouve les fondations d’un autre Taj Mahal que voulait construire Shâh Jahân mais avec une coupole de marbre noir. Si vous avez bien suivi, vous savez que son fils ne lui a pas laissé le temps d’en faire plus en l’emprisonnant. Faites des gosses!image

Aujourd’hui, the must to see in India… Le Taj Mahal ou encore le palais de la couronne.

image

image

En revanche il doit falloir se lever encore plus tôt que 5h00 pour pouvoir y admirer le lever du soleil car pour nous c’est raté. Une file de malade pour y pénétrer et étonnement composée de plus d’indiens que de touristes. Et la différence de prix est complètement déraisonnable, 20 roupies pour eux contre 750 pour nous. Après une bonne heure et demi de patience et une fouille en règle un peu bordélique, nous voici devant le Saint Graal de l’Inde. Époustouflant dans les moindres détails, tout y est majestueux. imageAprès la visite des extérieurs nous pouvons pénétrer dans le mausolée centrale où se trouve la tombe de la défunte Arjumand Bânu Begam, aussi connue sous le nom de Mumtaz Mahal. Épouse de Shâh Jahân, elle meurt en 1631 en donnant naissance à leur quatorzième enfant. Fou d’amour pour elle, le sultan Moghol promet de lui faire le plus beau mausolée jamais construit. Enfin un homme qui tient ses promesses! En 1666, il fut inhumé auprès d’elle.

Il aura fallut 20000 hommes, 1000 éléphants, 21 tonnes de marbre et 28 types de pierres fines pour en venir à bout 17 ans après. Personne n’est d’accord sur la date de fin de construction qui irait de 1644 à 1652. Mais c’est la date de 1648 qui est gravée à l’entrée. À la gauche de celui-ci se trouve une mosquée et à la droite sa réplique exacte qui n’en est pas une car elle n’est pas dirigée vers la Mecque. Shâh Jahân la fit construire pour garder la symétrie du lieu.image
Nous resterons 4h à flâner dans les jardins, à regarder les indiens, à discuter de tout et de rien. Cet endroit respire le bien être.image

Mais il est tant de quitter l’Uttar Pradesh pour de nouvelles contrées et de pénétrer dans le Rajasthan. On vous emmène, trakass pa zot!image

5 Comments

  1. Annie et Jean-Mi

    Ils ont de Beaux Monument ! L’ Inde est quand méme Beau ! Sympa pour le pére mais il a eu ” une belle prison avec vue sur un beau jardin ” Trés animés ls rues Ah ! un homme qui tient ses promesses comme tu dis Avis aux Hommes ( lol ) Bonne Continuation ! Gros Bisous à zot 2

  2. Patoche

    Ça vous fait quand même des journées bien chargées…
    Chargées en merveilles architecturales et en photos aussi, j’imagine.
    Continuez, c’est un vrai bonheur. 🙂

    Bonne route à zot 2.

  3. Élie Baboo

    Voyage audacieux.
    Vous faites vraiment du tourisme culturel, c’est très bien documenté, ça frise le reportage ou le documentaire.
    Je continue à me régaler…

    Bises à zot 2.

  4. Amandine

    Photos de cartes postales, MAGNIFIQUE!!!!
    Vous ne devez pas avoir une vie facile en ce moment. Heureusement que je regarde votre blog 6 jours avant mon départ pour la plus belle ile du monde…

    • trakasspazot

      Bon voyage alors! Tu pourras nous poster des photos ici histoire de faire jouer la concurrence 😉 Moi j’y retourne en avril pour voir ma famille. Profite bien et on se verra sûrement dans le sud à notre retour. Délina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2020 trakass pa zot

Theme by Anders NorenUp ↑

Trakasspazot Copyright © 2020 trakasspazot.com. All Rights Reserved Délina Pierre & Kévin Petit 
Warning: Use of undefined constant on - assumed 'on' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/2/d535874779/htdocs/app535874793/wp-content/plugins/fantastic-copyright-free/fantasticcopyrightfree.php on line 135
Premium WordPress Plugin